11/01/2006

(PRESQUE) UN AN APRES

Bon, après moult rappels à l’ordre de la part d’autres chroniqueurs d’Europeus, me voici de retour… presqu’un an après la publication de mon dernier post. Rien de bien glorieux, en somme. Pour ceux qui étaient habitués à la lecture de ce blog, ce retour pourra être une surprise. Disons que l’année passée a été consacrée à développer un autre projet et que celle qui débute aura pour ambition de le développer un peu plus encore. A l’origine de ce blog était une sorte de coup de gueule face à ces rédactions qui vous rappellent combien « l’Europe, ça n’intéresse personne ». De là est né ensuite Europeus.org, parti sur la même idée, celle visant à dire que si, l’Europe ça intéresse. Parce qu’en bien ou en mal, elle est notre quotidien. Aujourd’hui Europeus compte une vingtaine de contributeurs (dont la liste doit encore être actualisée…), 25000 lecteurs mensuels (pour ceux qu’on peut comptabiliser – bon ce n’est pas Le Monde mais c’est déjà pas mal…) ; est repris par le quotidien Metro (2 millions de lecteurs – c’est mieux J)et Agoravox. Plus intéressant, peut-être, Europeus n’aura pas duré comme beaucoup trop de blogs le simple temps d’une campagne référendaire. Peut-être aussi parce qu’il n’est pas un blog de campagne mais d’information et de débat. En fait, deux seuls ont réellement survécu en France : Europeus et Publius. A croire que les « us » ont ces coutume de s’accrocher J.

 

Un an après, donc, deux survivent auxquels doivent être ajoutés quelques uns qui ont pris le train en route, à l’instar des Euros du village ou, plus récemment, et c’est une belle surprise Jean Quatremer, probablement le plus intéressant journaliste français en activité (et en résidence – Libération) spécialisé sur les questions communautaires. Un type rare car lucide. Très clairement pro-européen mais pas eurobéat. Ses collègues et autres rédacteurs en chef hexagonaux (dont même ceux issus de la presse télévisée) avaient prévenu après le 29 mai avec leur pâle copie du « Je (nous) vous ai compris. Oui, l’Europe vous intéresse alors nous allons en parler ». Résultat des courses un peu plus de six mois après : rien, tout simplement rien, un peu à l’image de ces belles résolutions de début d’année que l’on ne tient jamais véritablement.

 

Jean Quatremer, lui, s’accroche, fait tout simplement son boulot d’information. Dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux à le faire. Alain Ménargues, un peu avant de se faire « shooter » de la direction de l’info de RFI m’avait confié lors d’une discussion au Parlement européen « qu’il n’y a que ceux qui ne comprennent rien à l’Europe qui refusent d’en parler ». Force est de constater que peu de journalistes français y comprennent quelque chose à cette Europe, ou du moins font l’effort d’y comprendre quelque chose. Ou alors quand on en parle, on évite soigneusement quelques détails comme la nuit dernière dans France Europe Express : Christine Ockrent y abordait la santé de Sharon, la situation israélo-palestinienne. Notre très cher ministre des affaires étrangères – docteur monde – était également présent. Une question aurait pu être à cette occasion posée : pourquoi le Conseil s’oppose-t-il à ce qu’un rapport émanant de diplomates européens sur la situation en Israël ne soit rendu public et débattu au sein du Parlement européen. Sauf erreur de ma part, ce point a été soigneusement évité. Là encore, dommage.

 

S’il était une résolution (de celles que l’on tient cette fois) à prendre pour 2006, elle concernerait pour toutes ces raisons Europeus. En un mot : continuer. Continuer de débattre, d’informer, de proposer. Plusieurs actions iront très vraisemblablement en ce sens au cours des prochains mois : le lancement d’Europeus Maroc (sur les questions marocaines et euromed), d’un Europeus en langue allemande (on y travaille, avec des chroniqueurs propres et, espérons, à terme un partenariat avec un grand quotidien national). Mais aussi l’arrivée prochaine du podcast, si possible sans offrir d’Ipod ou de livre à un ministre…, l’agrandissement du réseau en partenariat avec Relatio (en fait les deux ne feront plus qu’un) qui devrait donner (si tout va bien) naissance à un magazine papier, dont il sera prochainement temps d’en dire plus. Bien d’autres projets sont encore à l’étude, mais chaque chose en son temps. Si l’on parvient déjà à faire tout cela en 2006, ce sera déjà pas trop mal.

02:52 Publié dans De vous à moi | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Europe

Commentaires

Bonjour,
je suis avec intérêt vos activités, à distance, étant donné qu'il est aisé de vous retrouver par ci par la sur la toile, d'Europeus à Europablog. Je vous remercie au passage de rappeler notre existence... qui se fait de moins en moins discrète, mais avec nos moyens et le temps que l'on peut y mettre, nos membres, une vingtaine, étant occupés par des activités professionnelles prenantes. Nous avons créé une association à Bruxelles, début janvier, qui commence à se développer. Et à ce titre, nous serions heureux de pouvoir collaborer avec vous, en fonction du temps, des moyens et de l'envie que chacun a à y consacrer. Vous connaissez notre initiative : nous ne sommes pas journalistes, mais plutôt praticiens de l'Europe ou citoyens engagés, et n'avons pas de prétention à faire du journalisme... Mais avoir votre avis, vos conseils, serait très apprécié de notre équipe : sur des thèmes aussi complexes, il est difficile d'intéresser un large public... Nous prenons le taureau par les cornes, en nous attaquant à des thèmes pas faciles, avec l'objectif d'expliquer les politiques européennes avec pédagogie... Bref, n'hésitez pas à nous contacter (contact@eurosduvillage.com) si la perspective d'un échange vous intéresse.

Bien cordialement

Mathieu COLLET
Président de l'ASBL "Les Euros du Village"
Rédacteur en chef, http://www.eurosduvillage.com

Écrit par : Mathieu | 14/01/2006

Je me permettrais d'ajouter éventuellement "Nouvelle Europe", qui est plus confidentielle que le blog de Jean Quatremer, mais qui existe déjà depuis presque 2 ans autour d'une équipe restreinte de 4 chroniqueurs.
Notre assos développe entre autres des projets de voyages, notamment un tour de la Mer Baltique cette été qui donnera un reportage photo et vidéo.
A bientôt

Philippe Perchoc
Président de l'association Nouvelle Europe
(site pédagogique) http://lanouvelleurope.free.fr
(site d'actus) http://lanouvelleurope.blogspirit.com

Écrit par : philippe | 24/01/2006

Philippe,

Très juste. Avec toutes mes excuses pour cet oubli,

Christophe

Écrit par : christophe Nonnenmacher | 24/01/2006

je ne dirais pas que c'est un oubli. C'est vrai qu'on ne rassemble pas les foules commes europeus (5 fois moins de visites) mais on essaie d'agir à notre niveau...

Écrit par : philippe | 24/01/2006

je ne dirais pas que c'est un oubli. C'est vrai qu'on ne rassemble pas les foules commes europeus (5 fois moins de visites) mais on essaie d'agir à notre niveau...

Écrit par : philippe | 24/01/2006

oula mince, fausse manip

Écrit par : philippe | 24/01/2006

Philippe,

En terme de chiffres, les choses peuvent vite évoluer. Et puis, plus on sera nombreux à donner un éclairage sur l'Europe, plus celle-ci gagnera peut-être en sens, au moins en France. Les blogs ont un vrai rôle à jouer sur ce point (au moins de ce que je pense). Ils proposent une offre en terme d'information et de débat européen, ce qui est loin d'être le cas de nombre de médias. Dis-toi que 5000 lecteurs sur les questions européennes c'est déjà 5000 de plus que certains journaux :-)

Christophe

Écrit par : christophe Nonnenmacher | 24/01/2006

Les commentaires sont fermés.